LA VÉRITABLE ORIGINE DE L’HUMANITÉ

19 juin 2019

Quand le monde scientifique ne sait, ne peut ou ne veut expliquer des milliers de disparitions.

 

Bref, quand le monde scientifique ne dévoile que ce qu'il doit

même si c'est faux.

Il n'est pas nécessaire d'entrer dans des considérations abstraites pour s'ouvrir l'esprit aux mystères de notre planète, et même du cosmos, car c'est une simple question d'information. Encore faut-il que cette information ne soit pas « accréditée » officiellement pour être acceptable...En ce sens, je suis opposé au principe même du domaine réservé. Contrairement à l'opinion de certains esprits grincheux et jaloux de leurs prérogatives, l'affaire de l'aventure humaine est celle de tous et je sais le public capable d'affronter certaines réalités qu'il convient d'établir au mieux possible. Si aujourd'hui, vous vous rendez régulièrement dans votre église pour rendre hommage à un certain Dieu créé on ne sait comment, alors passez votre chemin, on ne saurait changer des brebis égarées avec des êtres dotés d'une certaine intelligence.

Les vérités d'hier sont les mensonges d'aujourd'hui, les vérités d'aujourd'hui sont les mensonges de demain.

Notre Humanité n'est pas, et en aucune façon, ce que le 'Système' prétend être, notre univers, lui, l'est encore moins. J'ai toujours prétendu, et je le prétends toujours aujourd'hui, aucune date de l'ancienneté de la Terre, du Système Solaire et de l'Univers - ne parlons pas des multiples autres Univers - ne correspond à leur véritable âge. L'univers n'est pas âgé de 14,3 milliards mais de dizaines voire de centaines de fois plus. Le temps nous le confirmera.

 

MH370

Les disparitions mystérieuses - telle celle du vol MH370 dont on nous déclare en ce jour même (19/06/2019) que " le pilote aurait dépressurisé la cabine pour tuer les passagers" - constatées sur notre planète, que ce soit sur terre, sur mer ou dans les cieux nous sont narrées par divers auteurs dans moult ouvrages et les plus nombreuses se sont produites dans un endroit connu aujourd'hui du monde entier; le triangle des Bermudes. Je ne m'étendrai donc guère sur cette région plus qu'insolite mais, de toute évidence, renfermant bien des vérités cachées.

Si vous cliquez ici , vous pourrez faire connaissance des bateaux en tous genres qui disparaissent dans des circonstances plus qu'étranges et cela dans les dernières années.

Mais ci-après, je vais vous entretenir d'une foule de disparitions tout aussi mystérieuses connues et constatées dans l'histoire alors qu'aucune explication, pour ainsi dire, n'a jamais pu être fournie par les autorités politiques, militaires ou scientifiques. Sachez simplement que de tous les faits exposés ici, aucun n'est lié à un événement fictif.

Si de telles disparitions, et de tous temps, ont bien été constatées, depuis le début du XXe siècle celles-ci se sont accrues à un rythme inquiètant, sans qu'aucun organisme officiel en fasse mention. On serait d'ailleurs tenté de croire que les compagnies d'assurances ou les autorités militaires et civiles s'en préoccupent et établissent des bilans, or il n'en est rien. Ces événements sont tout simplement classés dans les statistiques d'accidents, faute de pouvoir faire mieux.

Mais quels organismes de quels pays, fussent-ils américains, seraient en mesure de pouvoir maîtriser l'insaisissable, de s'acharner à poursuivre l'invisible, de vouloir prévenir un phénomène dont personne n'a réussi à percer la nature, de prévoir une parade contre un danger qui efface du ciel d'innombrables appareils d'un claquement de doigt. Ce serait inévitablement le meilleur moyen de paraître inutile et d'aller au-devant du ridicule même s'il est un fait absolument certain que ce phénomène est très sérieusement et secrètement étudié et que dans les ''sommités'' du système, on en connaisse les véritables auteurs. Trop de disparitions ont touché des prototypes militaires durant leurs essais. Les aveux nécessaires en cette matière bousculeraient l'entièrete de l'enseignement que nous avons reçu et impliqueraient une réécriture totale de l'origine de l'Humanité.

Je vous invite donc à prendre connaissance de certains faits « oubliés » par les commissions d'enquête qui éclairent sous une lumière nouvelle les circonstances de ces disparitions. Une certitude vous explosera à la figure: on veut passer sous silence l'existence d'un phénomène implacable qui évolue dans la clandestinité depuis des siècles voire des millénaires. Entrons dans le vif du sujet.

Au 17ème siècle, l'importance de Londres en tant que centre commercial a entraîné une demande croissante d'assurances pour les navires et les cargos. Le café d’Edward Lloyd est devenu l’endroit idéal pour obtenir une assurance maritime et c’est ici que commence la 'Lloyd's'.

Le 23 juin 1971, le comité des Lloyd's se réunit à Londres. La raison: discuter de ses assurances dont l'organisation est la plus ancienne institution mondiale en matière d'accidents et de disparitions maritimes et dont l'activité est internationale. Elle doit aussi, à cette occasion, déclarer officiellement perdu corps et bien un vapeur de 3750 tonnes, le Kiki, dont le port d'attache est Chypre, et dont on n'a retrouvé aucune trace, mais comme plus de 70 autres navires avaient connu le même sort en l'espace de 10 ans, l'affaire devenait inquiètante, d'autant plus qu'aucun d'eux n'avait émis le moindre signal de détresse.

Selon les données des Lloyd's, dans les années 1929 à 1954, seconde guerre mondiale non comprise, 222 bateaux ont disparu dans l'océan sans émettre le moindre S.O.S. En outre, le rapport confidentiel faisait mention d'une constatation aberrante: sur les 2 années de 1970 et 1971, 350 navires ont disparu sans laisser la moindre trace.

Mais en dehors de la Lloyd's, le bureau Veritas dénombre chaque année entre 160 et 300 disparitions de navires. Pour la seule année de 1939, il en a été dénombré 474.

Pour remonter un peu plus loin, la France organisa en 1786, l'une des plus grandes expéditions maritimes dans l'océan Pacifique, vers la Nouvelle-Zélande et l'Australie. La Boussole et l'Astrolabe, deux magnifiques vaisseaux bondés de savants, cartographes, botanistes et astronomes disparurent soudainement comme par enchantement. Aucune explication ne put être fournie.

 

Ils furent des dizaines et des dizaines à disparaître de façon similaire. Voici leurs noms :

  • 1850 le Seabird

  • 1866 le London

  • 1883 le J.C. Cousins

  • 1921 le Francisco Moreno

  • 1840 la Rosalie, en parfait état mais plus personne à bord

  • date inconnue, le Istiennam

  • 1849 le Hermania

  •  

    1855 le James B

    1855 le James B. Chester

  • 1872 le Mary Celeste

  • 1872 le Iron Mountain

  • 1884 le Resolven

  • date inconnue le Rubicon

  • date inconnue, le Belle-Isle

  • 1909 les Tulsa et Waratah

  • En 1912, les circonstances du naufrage du Titanic coïncidaient curieusement avec la disparition du Copenhague, et il serait bien léger de ne pas le souligner. Le commandant du Titanic était en effet averti de la présence des icebergs et son magnifique navire était pour ainsi dire insubmersible. Alors, comment le drame a-t-il pu se produire ?

Malgré le danger, l'allure du Titanic n'avait pas été ralentie et c'est à la vitesse de 22 nœuds (40,7 km/h) qu'il percuta un supposé iceberg. Pour sauver le maximum de passagers, on lança des fusées pour prévenir un navire dont les « feux » étaient visibles à 5 ou 6 milles (8 à 10 km) de là. Mais ce « navire » n'effectua pas la moindre manœuvre pour s'approcher et sauver ainsi des centaines de vies humaines. Plus tard, on ne comprit pas. Mais était-ce un navire ?

Quoi qu'il en soit, un autre navire, bien plus éloigné, s'était porté au secours du transatlantique alors qu'il en était à 9 milles (14km). On découvrit par la suite qu'un troisième navire, le Californian, s'était trouvé à une dizaine de milles (18 km) du Titanic alors qu'il observait une lumière, une « lumière très particulière ».

 

  •  

    Le Zebrine 1917

    1917 le Zebrine

  • 1918 le Atalanta et le Cyclops, ravitailleur U.S. de 159 m de long et 309 personnes à bord

  • 1921 le Carroll A. Deering

  • 1928 le Prince Asiatique

  • 1929 les Copenhague et Eltham

  • 1939 le P.E.C.C.

  • 1940 le Gloria Colite

  • 1953 le Holchu

  •  

    general san martin 1954

    1954 le General San Martin

  • 1955 le Joyita et le Arakarimoa

  • En 1964, la Marine américaine envoya un navire de guerre pour retrouver un yacht qui ne donnait plus signe de vie. En approchant des lieux, les marins aperçurent un « gros disque brillant de forme ovoïde » qui monta rapidement et disparut.

  • 1965 le Nordicstar

  • 1967 les Saint-Romanus, Où vas-tu ?, Kingston Peridot et Heidrun II.

On peut ajouter le Cristobal-Colon, le Shannon, le Pereire, l'Etna, le Normandie, le Moravian et le Scotia dont ce dernier fut inspecté par les ingénieurs en cale sèche. A 2,5m au-dessous de la flottaison s'ouvrait une déchirure régulière en forme de triangle isocèle et d'une netteté parfaite. Que pouvait-il avoir rencontré ?

  • Aussi en 1967, le Denny Rose et le Santa Fe.

  • 1970 le Milton Iatridis

  • 1971 le Iligan Bay

Existerait-il une conspiration du silence dans les milieux officiels, lorsque des disparitions sont accompagnées de faits étranges ? Personnellement, cela ne fait plus aucun doute, et depuis des décennies.

  • 1880 le Brick (tous morts sans aucun signe de violence)

  • 1884 le Britannia (morts impossibles à identifier)

  • 1884 le Santa Maria (tous morts)

  • 1884 le Abbey S Heart (retrouvé 10 ans plus tard, 3 marins morts, le capitaine fou.

  • 1890 le Marlborough

  • 1948 le Ourang Medan

 

Observations spectaculaires de l'équipage. Que se passe-t-il au sein de nos océans ?

  •  

    Roue d'Ezechiel

    1880 le Patna, Golfe Persique, deux énormes roues lumineuses (Char d'Ezéchiel?) composées de 16 rayons chacune, de 500 à 600m de diamètre et des rayons estimés à plus de 200m de long. Le témoignage des trois marins fut publié dans la revue Knowledge et suscita de vigoureuses critiques ainsi qu'une remarque intéressante disant que « si les indications sont exactes, les roues devaient se déplacer à 160km/h minimum !») Bien sûr, à cette époque, cela pouvait paraître impossible, absurde, et les trois hommes passèrent pour des hallucinés, calomnie classique dans ce genre d'affaires. Comme quoi, il ne convient d'observer que ce qui ne choque pas, ne bouleverse pas les idées reçues, si l'on ne veut pas s'exposer au dénigrement. Les témoignages sur les observations d'ovnis peuvent y être assimilés.

  • 1880 le Shahjehan « Onde sur onde se succédaient en l'un des spectacles les plus grandioses et les plus solennels qui se puisse imaginer » déclara le commandant.

  • 1901 le Kilwa (vastes ondulations lumineuses à la surface des eaux)

  • 1971 le Khukri

 Au tour des sous-marins

  • 1968 le Davar (nationalité israélienne)

  •  

    Le Minerve sous-marin français

    1968 le Minerve (nationalité française) Le contre-amiral Storelli, commandant des forces sous-marines, confirma que « la marine nationale ne possédait aucun élément nouveau et qu'elle était dans l'ignorance la plus complète sur ce qui avait pu se passer, étant donné la qualité des hommes, hors de tout reproche, et du matériel ».

  • 1968 le Scorpion (nationalité américaine)

  • 1970 le Eurydice (nationalité française)

 

Plus proches d'aujoud'hui, voici toute une série de sous-marins disparus et appartenant à des nationalités diverses

https://ammacdufumelois.fr/pdf/PJ18_Les%20naufrages%20de%20sous%20marins.pdf

Objets d'un autre type

  • 1960 le Alkaïd entre en collision, dans le port même de New-York, avec un mystérieux objet à demi immergé dont on ne retrouva aucune trace. Dans les mois qui suivirent, un peu partout dans le monde, on signala la présence de ces submersibles inconnus : Pacifique Nord, Océans Atlantique et Glacial Arctique, près des Philippines, des îles Hawaii, de Bahia Blanca et de la Terre de Feu.

 

  • 1972 Objet mystérieux repéré dans les eaux du Sogndal, bras de Sognefjord, au nord de Bergen en Norvège, et découverte près de îles Pitcairn d'une substance mystérieuse flottante. Après analyse, on découvrit qu'il s'agissait de silicone pur. Brinsley le Poer Trench déclara : « Là encore, nous avons la preuve que des objets extraterrestres ont atteint la Terre ».

 

Disparitions humaines

  • 1707 L'archiduc Charles s'apprête à envahir l'Espagne avec 4.000 hommes qui campent au bord d'un gave pyrénéen. Le lendemain, à l'aube, ils lèvent le camp et partent d'un bon pied. On ne retrouva aucun d'entre eux, ni leurs armes, ni leurs bagages.

  • 1755 Lisbonne, 1er novembre, un giganteque séisme ravage la ville. Des milliers de personnes se réfugient sur le nouveau quai en pierre solide qui borde le port. Survient une autre secousse et tous observent l'écroulement de leurs demeures. Une minute plus tard, le quai disparaît à son tour ainsi que les milliers de personnes qui s'y trouvaient. On ne retrouva rien. Tout s'était volatilisé comme si rien n'avait jamais existé.

  • 1780 Vers 13h le 9 mai, une immense obscurité recouvre le Canada, l'est de New-York et la Pennsylvanie du Nord-Est. Le ciel se présente comme celui d'une nuit sans étoile. Vers 17h, impossible de distinguer une feuille blanche tenue à quelques centimètres du visage. Soudain, une lueur verdâtre apparaît et tous les objets prennent alors une teinte fantastique. Vers 1h du matin, une lueur claire apparaît, la Lune, couleur rouge sang, se montre enfin et finalement l'aube se lève et le soleil réapparaît. Aucune explication ne fut donnée.

Mais cela était-il destiné à cacher quelque chose ?

  • 1886 Une obscurité totale envahit le Wisconsin alors que c'est la pleine journée.

  • 1904 Memphis 10 h du matin, une obscurité totale qui ne dure que 15 minutes envahit toute la région.

  • Panne de courant NY 19651965 Même scénario, même endroit. Le 9 novembre, plusieurs dizaines de millions d'habitants, de New-York au Maine, et jusqu'au Canada, se retrouvent privés d'électricité. 17H, sorties des bureaux, des milliers d'Américains restent bloqués dans les ascenseurs et rames de métro. La panne se propage à travers le Massachussetts, le Connecticut, le New Hampshire, le Vermont, l'Ontario, etc. Au total, 250.000km carrés de territoires touchés. Jusqu'au lendemain à l'aube, des milliers de témoins observent d'étranges lueurs qui passent dans le ciel, dans le silence le plus total. Si nombreuses explications ont été formulées, aucune ne tient la route.

Pourtant, suite à cette gigantesque panne, une société, la Tracers Company, fut chargée de dénombrer le total des habitants et une fois fait, elle déclara : « En 1965, 4 millions d'Américains sont partis sans laisser d'adresse ! La plupart étaient des gens honorables et qui, apparemment, n'avaient pas grand-chose sur la conscience... ».

A la même époque, le Mexique, le Nouveau-Mexique, le Texas, connurent les mêmes pannes. Un peu plus tard, ce fut l'Europe, notamment à Stockholm et aux Pays-Bas.

  • 1972 Le 23 juillet, une panne d'électricité paralyse la Grèce et le nord de la Corse quelques semaines plus tard. Combien de disparus ici encore ?

 

  • Nuage-ovni1915/1916 Bataille des Dardanelles, alors que les obus pleuvent en tous sens, un régiment de 1000 hommes se lancent à l'assaut de la cote 60, dans le sud de la baie de Suvla. Seuls 250 d'entre eux réussissent à s'en approcher et se font soudainement envelopper d'un brouillard intempestif et anormal. Ils disparaissent tous sans laisser de traces. Le sapeur Reichard, faisant partie du génie neo-zélandais en fit un récit, signé par deux autres témoins : « Le jour s'était levé, clair, sans nuage en vue, à l'exception toutefois de 6 à 8 nuages en forme de pain, tous identiques, et qui, malgré un vent de 6 à 7 km/h, restaient stationnaires au-dessus de la cote 60 et ne changeaient ni de forme ni de place. Se trouvait également stationnaire, un autre nuage, lenticulaire, de 250m de long, 60m de large, autant de hauteur, était extrêmement dense et paraîssait presque solide. On remarqua qu'un régiment anglais, de plusieurs centaines d'hommes, remontait ce chemin défoncé, vers la cote 60. Quand ils arrivèrent à ce nuage, ils s'y enfoncèrent sans hésiter mais aucun n'en sortit jamais. Après que le dernier eut disparu dans le nuage, ce dernier, très discrètement, s'éleva du sol et, comme n'importe quel nuage ou brouillard, monta lentement jusqu'à rejoindre les autres nuages. Pendant tout ce temps, tous s'étaient maintenus immobiles, mais dès que l'étrange nuage montant du sol eut rejoint les autres, tous partirent en direction du nord, vers la Bulgarie. Trois quarts d'heure plus tard, tous avaient disparu.

  • 1858 Alors qu'ils envahissent la Cochinchine, 650 zouaves disparaissent sans la moindre bataille. Un autre groupe qui suivait à vue, à moins de 2 km, ne vit rien, n'entendit rien et ne retrouva personne.

  • 1939 Le colonel Li Fu Sien, à la tête de 3.000 hommes, reçoit l'ordre de stopper l'avance des Japonais. Les radios cessent brusquement d'émettre. On ne retrouva aucun d'entre eux.

  • 1943 Une division japonnaise en Nouvelle-Guinée disparaît entièrement.

  • 1952 La famille Brooke, Miami, Floride, voiture vide tous feux allumés et le sac à main de Miss Brooke sur la banquette arrière contenant une somme d'argent importante. L'un des policiers déclarera : « On dirait qu'ils ont été enlevés par des Martiens ! » Le FBI est parvenu à la même conclusion.

  • 1952 Mabel Twinn, serveuse de restaurant disparaît le même nuit et de la même façon.

  •  

    1958 la famille Martin disparaît

    1958 Le 7 décembre 1958, Barbara et Kenneth Martin, et leurs trois filles : Barbie, Susan et Virginia ont décidé d’aller récolter différents matériaux pour décorer leur maison à l’approche de Noël ainsi qu'un sapin, dans un des endroits les plus pittoresques du fleuve Columbia. Voici comment a commencé ce qui deviendra la disparition la plus mystérieuse de l’Etat d’Oregon.

    Le 9 décembre, Kenneth ne s’est pas rendu sur son lieu de travail, ce qui a donné lieu à des recherches actives de la famille dans la zone. Cependant, personne ne savait avec exactitude où la famille était allée quelques jours auparavant et les témoignages de ceux qui avaient croisé leur chemin semblaient tous se contredire. Rien de suspect n’a été retrouvé dans la maison des Martin et leur compte en banque ne semblait pas non plus apporter d’indice.

  • Earl Zrust, entrepreneur, femme et enfants disparaissent à tout jamais.

  • 1962 Rivalino da Silva ainsi que 17 poulets, 6 cochons et 2 vaches sont enlevés par l'équipe « d'un engin présumé extraterrestre ».

  • 1972 Famille Méchinaud en Charente. Dans la nuit du 24 au 25 décembre 1972, la famille Méchinaud au complet passe le réveillon de Noël chez des amis à Cognac, rue de la Plante. Elle est composée de Jacques Méchinaud, le père, âgé de 31 ans, de sa femme Pierrette 29 ans, et de leurs deux enfants Éric, 7 ans, et Bruno, 4 ans. Vers une heure du matin, la famille prend congé de ses hôtes et monte dans la Simca 1100 familiale (de couleur grenat). Les Méchinaud doivent en effet rentrer à leur domicile situé dans le village de Boutiers-Saint-Trojan, à moins de quatre kilomètres de là, sur l'autre rive de la Charente. Ils n'arriveront jamais à destination et plus personne ne les reverra jamais.

     

Aspirés par le ciel

  • 1890 Tom Lerch, famille et voisins sont réunis pour le réveillon de Noël. La mère demande à son fils Oliver d'aller au puits chercher de l'eau. A peine sorti, le gamin se met à hurler, tous sortent et entendent Oliver crier au-dessus de leurs têtes « Au secours ! Ils me tiennent ! Au secours !

  • 1925 Brésil, le major Fawcett, vétéran des expéditions amazoniennes, et un de ses fils disparaissent en plein Matto Grosso.

  • 1957 Brésil, Olavo Fontes, chercheur, abducté.

  • 1957 Brésil, Antonio Villas Boas, agriculteur honnête, naïf et analphabète, laboure son champ lorsqu'un engin inconnu atterrit près de lui. Quatre êtres étranges vêtus de scaphandres en sortent, l'aspergent d'un liquide puis l'emmène dans l'engin où il rencontre une créature d'à peine 90 cm de haut qui lui fait des avances qu'il accepte. A peine terminé, il est relâché et l'engin disparaît rapidement dans le ciel.

  • 1960 Colombie, entre Huila et Caqueta, trois expéditions sont menées pour étudier le tracé d'une nouvelle route vers l'Amazone. Elles disparaissent l'une après l'autre.

  • 1961 Les Hills, Barney et son épouse aux Etats-Unis se font énlever, alors qu'ils étaient de retour d'un bref séjour au Canada. Ayant constaté des anomalies physiques ainsi qu'une période « oubliée », ils décidèrent de contacter le Dr. Benjamin Simon, de Boston, grand spécialiste sur l'hypnose en psychothérapie. Interrogés séparément, les Hills racontèrent qu'une fois à l'intérieur du vaisseau spatial extraterrestre, ils subirent un examen complet dont la but était de « déterminer à quel degré d'évolution physique les Terriens étaient parvenus, plus de 10.000 ans après le cataclysme qui les fit muter une nouvelle fois » !

  • 1961 Liège, Belgique, homme d'affaire, bureau Boulevard de la Saisonnière prend sa voiture, une Impala flambant neuve et disparaît comme s'il n'avait jamais existé.

  • 1966 Cinq individus de nationalité marocaine quitte Liège en Belgique pour la France. On ne les retrouva jamais

  • 1962 Duas Pantas, Brésil, un enfant de 9 ans découvre devant la demeure 2 boules de 40 cm de diamètre, il appelle son père, lui montre les boules, son père s'en saisit, un violent tourbillon se déclenche, le calme revient, le père a disparu.

  • 1971 Département de l'Aube, RN 77 Troyes/Châlons S/M, M. Léon Eveillé est retrouvé dans sa voiture entièrement fondue, une Simca 1000 jadis bleu-acier. La température a été estimée à 4000°C. Des temoins indiquèrent alors que la veille à peu près à ce tendroit, ils avaient observé une sorte d'engin qui frôlait le sol.

  • 1968 Buenos Aires, route de Chacomus-Matfu, les Vidal pénétrent dans une sorte de nuée épaisse et perdent aussitôt connaissance. Revenus à eux, ils interpellent un passant et lui demandent la route de Buenos Aires. Ils se trouvaient alors à 7500 km de là. Leur voiture, une 403 Peugeot avait perdu toute sa couleur noire comme enlevée au chalumeau.

 

Objets insolites et ...

  • 1800 Calabre, chute de sang frais.

  • 1887 Cochinchine, pluie de sang coagulé.

  •  

    White et McDivitt

    1965 Les astronautes Edward White et James McDivitt, passant au-dessus de îles Hawaï, repérent un étrange objet dans le ciel, qui avait comme des « prolongements ou des bras ». McDivitt prend des photos. Quelques minutes plus tard, ils observent au dessus des Caraïbes deux autres objets semblables.

    1971 Addlestone, Angleterre, bloc de glace de couleur verdâtre. Après enquête, on découvre qu'il s'agit d'urine congelée.

Des trombes intelligentes

Au moment où la science progresse de façon étrangement vertigineuse, de nombreuses théories sur l'univers qui nous entoure ont été émises et ont encore cours, bien qu'assez éculées et datant, pour la plupart, de plus d'un siècle.

Pourrait-on demander à nos savants, astronomes et autres 'Monsieur Météo' s'ils ont poussé leur intelligence ou leur savoir jusqu'à une investigation plus concentrée des phénomènes naturels terrestres, atmosphériques, depuis le commencement de leur analyse. De cette façon, les hypothèses émises par les enquêteurs qui ont fait intervenir ces éléments se verront-elles soit consolidées soit profondément altérées.

Dans de nombreux cas de disparitions mystérieuses d'hommes, d'équipages entiers, de navires, les enquêteurs ont supposé que les trombes ou la foudre en étaient à l'origine. Alors, comment se fait-il que les navires désertés n'aient porté les traces de tels phénomènes naturels ?

  • Une trombe intelligente qui fait ses choixLe capitaine R. Taplin, en observant l'une de ces trombes au large des côtes de la Nouvelle-Galles nous dit ceci : «  Comme elle avançait en glissant à 30 km/h, nous pouvions observer l'eau jaillir et monter en un flot continu et uniforme jusqu'au nuage. A 2 milles environ au sud-ouest de notre bateau, la trombe se présenta tout d'un coup sous une forme extraordinaire et fantastique; elle s'allogea considérablement, se balançant et ondulant comme un serpent. Puis, après avoir fait une boucle complète, un des plus magnifiques spectacles que j'aie jamais vus au cours de ma carrière de marin, elle disparut en quelques secondes aussi complètement que si elle n'avait jamais existé. »

  • 1873 Une étrange pluie s'abat sur la Louisiane après un violent orage. Il s'agissait d'écailles de poissons en quantités prodigieuses ! On en retrouva sur 80 km le long des rives du Mississippi ! Que penser d'une trombe qui pêche des millions de poissons, et en rejette les écailles un peu plus loin ?

Je pourrais vous livrer des centaines de phénomènes et de disparitions mystérieuses telles que ci-dessus énumérées, mais cela sera-t-il suffisant pour vous faire admettre l'inadmissible, l'informel, l'inacceptable.

Ce qui se déroule à notre insu, sous toutes les latitudes et n'importe quand, n'appartient pas à l'univers des hommes de la Terre, il les dépasse au contraire, fait évoluer l'esprit et l'imagination vers des sphères interdites.

Le fantastique n'a aucune limite et, seuls, les hommes veulent lui en imposer.

Le Vol MH 370 ferait-il partie de ces disparitions extra.........s ?

Tous les faits repris ci-dessus ne sont aucunement fictifs. Ils ont été étudiés par des enquêteurs compétents, sans qu'une réponse soit apportée à l'énigme qu'ils posèrent et qu'ils posent toujours aujourd'hui. Et bien d'autres, depuis, se sont avérés.

 

Que la nuit vous soit douce et que la Lumière illumine votre Esprit.

Source

 


Commentaires

Poster un commentaire