LA VÉRITABLE ORIGINE DE L’HUMANITÉ

12 juin 2016

Mensonges et falsifications de la nasa et du Gouvernement U.S

blogger
EnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

 

"In times of universal deceit, telling the truth will be a revolutionary act.” 

"En période de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"

- George Orwell -

Mensonges, cachoteries, complots, falsifications, manipulation et assassinats

Lying to America

 

Mensonges, cachoteries et complots, chercher l’erreur… !

Quelle époque formidable! Une époque où l’on est capable d'analyser en profondeur des grains de poussière dans un nuage proche d’une étoile située à 3 900 années-lumière, et affirmer qu'ils sont une cinquantaine de fois plus gros que ceux que l'on trouve normalement dans l'espace interstellaire, et où l’on est incapable de nous montrer clairement et sans équivoque possible par exemple, un cliché de la jeep lunaire, ou les troisièmes étages de plusieurs fusées Saturn V qui ont été volontairement largués sur le sol lunaire !

Mensonges, cachoteries et complots, chercher l’erreur… !

Le 3e étage des fusées Saturn V mesurait presque 18 mètres de hauteur pour un diamètre de 6.6 mètres. Ils devraient être parfaitement visibles actuellement avec les capacités technologiques des appareils photos et caméras hautes définitions dont dispose la NASA par exemple !?

Mensonges, cachoteries et complots, chercher l’erreur… !

A première vue, ce genre d’étage échoué sur la Lune à 380 000 km environ, me semble plus gros qu’un grain de poussière situé à 3 900 années-lumière !

Par exemple encore, à l'occasion de ses 25 ans, le télescope Hubble a pointé une caméra infrarouge vers la 'Nébuleuse de l'Aigle' pour y réaliser le magnifique cliché des "Piliers de la Création" situés dans une région du ciel à 6 500 années-lumière de la Terre. 

Des prises de vue dans l'infrarouge, combinées avec des images en rayons X, et dans le spectre visible, dévoilent des résolutions de dingue. En témoigne d'ailleurs la NASA qui publiait, en janvier dernier, la plus grande image jamais prise de la galaxie Andromède; une photo de 1,5 milliard de pixels prise par le télescope Hubble. Voir ici

D'une dimension de 69.536 x 22.230 pixels (soit un total de 1,5 milliard de pixels), elle représente la plus grande image jamais prise de la galaxie d'Andromède. Il a fallu quelque 390 heures de travail et plus de 7.300 captures prises entre juillet 2010 et octobre 2013 pour réaliser cette mosaïque hyper détaillée.

Pour profiter davantage de l'image, la NASA et l'ESA ont publié sur le site d'Hubble, une version sur laquelle on peut zoomer pour voir encore mieux les détails. Si la vue donne un aperçu impressionnant de la galaxie d'Andromède située à 2 550 000 années-lumière du Soleil, dans la constellation d'Andromède, il ne s'agit en réalité que d'une partie.

En effet, l'image capturée représente quelque 40 000 années-lumière alors que le diamètre de cette grande galaxie spirale est estimé à plus de 140 000 années-lumière.

Prise sur Terre, la (nouvelle) plus grande photo du monde représente le Mont Blanc, une photo si grande qu'elle recouvrirait un terrain de football. C'est ce qui arriverait si on l’imprimait en 300 DPI (le format standard). Voir ici 

Rappelons qu'un cliché, presque 2 fois supérieur en définition à celui de la chaîne du Mont Blanc, existe de la lune. Réalisé par la NASA en 2014, Il fait 681 gigapixels. Réalisée par satellite, on a droit au Pôle Nord de la Lune mais, comme prise de beaucoup plus loin, forcément la résolution en fin de zoom n'est pas terrible, mais c’est la Lune, donc il ne faut pas que l’on puisse trop en voir . Voir ici. Mais pour la Terre, les militaires possèdent un matos de fou.

Mensonges, cachoteries et complots, chercher l’erreur… !

En effet, jugez plutôt. La vue perçante du satellite Hélios 2B…

Grâce à un instrument optique très hautes résolutions, le dernier des satellites militaires européens ramène des photos d'une précision de quelques dizaines de centimètres.

L'instrument optique embarqué, fabriqué sur le site de Cannes de Thales Alenia Space, est capable de prendre des photos de la surface du globe avec une précision unique en Europe. Défilant à sept kilomètres par seconde à 700 km de hauteur, il offre une résolution d'images de quelques dizaines de centimètres.

C'est deux fois mieux que la génération précédente. Avec une telle précision, les militaires peuvent lire l'immatriculation d'un char ou encore distinguer des visages sans pour autant les identifier. Parallèlement, l'optique « champ large » permet de prendre des images de moyennes résolutions d'ensemble couvrant plusieurs milliers de kilomètres carrés pour la cartographie ou l'évaluation des menaces.

Second atout, Hélios 2B fonctionne dans le domaine infrarouge. Les militaires accroissent leur capacité de vision nocturne, pour suivre des avions (et bien d'autres choses non avouables) en plein vol ou encore détecter l'activité d'un site de production.

Ces performances sont possibles grâce notamment à la qualité optique du miroir primaire. Sa planéité est telle que s'il avait la superficie de Paris, le dénivelé autorisé n'excèderait pas 2 cm !

La précision de réglage des optiques, de l'ordre de 10-9, est un autre point clé. Des matériaux innovants ont été exploités pour garantir l'ultrastabilité des performances optiques. Une structure constituée de matériaux composites carbone a été choisie pour minimiser l'absorption d'humidité et donc, l'évolution de la focalisation de l'instrument.

Huit ans d'études et de nombreux moyens techniques ont été mis en oeuvre par Thales Alenia Space pour concevoir « l'oeil » d'Hélios 2B. « Nous disposons à Cannes d'un caisson de vide optique d'un volume de 600 m3 unique en Europe. C'est nécessaire pour se prémunir des perturbations apportées par l'air ambiant en termes d'humidité, de températures, de turbulences », explique Patrick Mauté.

Son coût est de l'ordre de 1,8 milliard d'euros.

Nous avons donc ici la version officielle, celle donnée aux médias et au public, ce qui sous-entend que les nouvelles versions secrètes sont encore bien plus en avance, ce qui est normal et complétement logique.(?)

Par exemple, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO), a survolé la Lune à seulement 26 kilomètres d’altitude, soit près de 30 fois plus proche du sol lunaire que ne l’est le satellite Hélios 2B pour la Terre. Imaginez les images super hautes résolutions qui sont en possession de la NASA, et auxquelles nous n’avons pas droit de regard !

Mensonges, cachoteries et complots, chercher l’erreur… !

Idem pour la New Horizons, jugez plutôt…

'New Horizons' zoome sur un objet de la ceinture de Kuiper. Les images de la sonde sont les plus proches jamais réalisées d’un objet résidant dans cette zone éloignée et mal connue du système solaire.

La deuxième phase de la mission, qui bien entendu est en fait la mission principale, consiste à explorer la ceinture de Kuiper et un objet en particulier.

'New Horizons' devrait se diriger vers un objet particulier (KBO) de cette ceinture mais, officiellement, et pour noyer le poisson, le choix de sa cible est toujours en délibéré et devrait être fixé courant 2016. En attendant, la sonde commence à envoyer des clichés de son environnement et offre les vues les plus détaillées jamais réalisées de petits corps de la ceinture de Kuiper.

Imaginez que cette simple sonde, le 2 novembre dernier, a pris une succession d’images d’un objet lointain orbitant dans la ceinture de Kuiper avec l’instrument LORRI qui a déjà procuré à la communauté scientifique de magnifiques vues de Pluton et de ses lunes. L’objet, dénommé 1994JR1, mesure environ 150 km de large.

Mensonges, cachoteries et complots, chercher l’erreur… !

L’objet a été photographié alors que la sonde était à environ 280 millions de kilomètres de sa cible. Le même objet a de nouveau été photographié les 7 et 8 avril dernier à une distance de "seulement" 111 millions de kilomètres. Jamais aucun objet de la ceinture de Kuiper n'a été observé de si près.

Ils sont capables de localiser et de photographier un petit objet de seulement 150 kilomètres de diamètre situé à presque 2 fois la distance Terre/Soleil et, d’un autre côté, ils seraient incapables de nous montrer la jeep lunaire abandonnée sur la surface de notre satellite, ou nous montrer clairement des images du fond du cratère Aristarque ou Tycho par exemple ?! De qui se moque-t-on ?

Alors certes, oui on nous montre des clichés de ce type, mais pris en basses résolutions, et qui ne dévoilent aucun détail précis, ou alors des clichés en hautes résolutions, mais capturés à plusieurs dizaines de km d’altitude et qui affichent un panorama large lui aussi de plusieurs dizaines de km, afin que personne ne puisse détailler en profondeur les clichés ! Et bien entendu les clichés sont remaniés, retravaillés, retouchés,... avant publication.

Il y a de toute évidence de nombreuses choses à nous cacher concernant la Lune. Cela dure depuis des dizaines d’années et le secret tient toujours, encore de nos jours. On peut supposer que la libération ou la connaissance par tous de ces secrets serait sans doute une libération pour l'humanité et la fin de la main mise et de l'emprise toute puissante sur nos vies par cette caste de l'élite qui nous est imposée tel un parasite sur notre monde. C'est ce qui explique la force avec laquelle ces secrets sont protégés depuis toutes ces décennies.

Il faut bien prendre conscience qu’ils ont, en ce moment même, mis en marche des programmes de réduction des populations , de contamination des pays les plus pauvres, etc. De nombreux programmes tous plus horribles les uns que les autres sont en marche et certains depuis des décennies.

La manipulation et les mensonges des médias et des industries militaires, pharmaceutiques, de l’energie, les mensonges des grandes organisations mondiales telles l’ONU, l’OMC, l’OMS, etc etc… sont toutes investies dans cette manipulation et plus honteuses les unes que les autres…

Mais arrive sous peu le moment où la tenue des secrets et des mensonges qui nous emprisonnent ne sera plus tenable pour cette caste noire qui manipule, qui ment, qui tue, qui détruit ce monde et tout le vivant qui le compose, car l'heure de la résistance approche et le combat, même s'il semble perdu d'avance, va commencer, et pas sûr qu'ils l'emportent malgré leur certitude, leur mépris envers nous, et leur allure hautaine et malfaisante...

Source, Le blog de Merlin

We hate you U.S government


Commentaires

Poster un commentaire